Le Monde de la Différence

 mundomelhor

L’amour est un petit bateau Qui s’en va, tout joyeux, sur l’onde, Voguant vers des pays nouveaux .  Au hasard de sa course vagabonde.   

Charles Trenet, chanteur


Comme vous le savez j’ai trois beaux enfants.  Depuis 15 ans je suis maman et j’en suis fière.  Mes enfants m’ont fait découvrir un monde merveilleux et étrange à la fois: Le Monde de la Différence.

J’ai nagé dans ce monde en passant beaucoup de temps au Pays de l’Autisme avec comme guide mon aînée. Le Pays du TDAH et son archipel des « DYS » nous y voyageons avec le plus grand des joueurs de tours mon fils de 8 ans.

Comme on apprend à nager en apprenant par l’exemple j’ai participé à de multitudes de formations et de rencontres de parents qui étaient de braves navigateurs depuis longtemps.

Mais voilà que depuis plusieurs années je progresse dans mon apprentissage avec de beaux résultats de mes fils que j’en oubliais ma fille qui depuis quelques moments montre des symptômes du mal du pays:  Le Pays des Neurotypiques.

Neuro… quoi me direz-vous?  Le terme neurotypique est utilisé pour désigner une personne qui ne présente pas de différences, qui est dans la norme.  L’utilisation du terme a été développée par l’entourage des personnes autistes, personnel, social et médical, afin de ne pas les stigmatiser. Alors pour faire court des personnes comme vous et moi qui n’ayons pas de diagnostics.

Dans mon Monde de la Différence  il y a donc trois pays qui ont des cultures, des langages et des systèmes d’exploitation différents.

Moi, mon petit mari et ma fille avons vogué dans le Monde de la Différence avec une telle aisance que nous en avons oublié nos origines de neurotypiques.  Je n’élève pas mes enfants comme des neurotypiques étant donné qu’il y a des concepts que mon grand ne comprends pas et la vitesse à exécuter de certaines tâches de la vie quotidienne de mon jeune de 8 ans dans les apprentissages nous a souvent ralentis.  Ma fille à part d’un retard de langage nous a jamais inquiétée.  Elle est la deuxième alors elle vogue dans ce Monde de la Différence depuis toujours.

Cette semaine la réalité de ma grande fille de 10 ans m’a frappé fort quand sa travailleuse sociale m’a dit: »Votre fille a besoin de votre aide pour grandir comme une neurotypique. »

C’est comme si on me disait reviens au pays Josée-Anne a le mal du pays, de son Pays des Neurotypiques  .  Les garçons sont bien entourés dans leur pays respectifs.  Nous resteront en contact, prêt à aider à tout moment.

Alors papa, maman et Princesse reviennent au pays pour se ressourcer.


 Lorsqu’on emploie trop de temps à voyager, on devient enfin étranger en son pays. 

René Descartes

Publicités

2 réflexions sur “Le Monde de la Différence

  1. « Lorsqu’on emploie trop de temps à voyager, on devient enfin étranger en son pays.  » J’adore! Bon « retour au pays » 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s